Feeds


Les services à la personne trouvent leur rythme de croisière

Les derniers chiffres de la Dares (Ministère de la santé), portant sur l’année 2018, indiquent que l’activité des services à la personne semble avoir trouvé son rythme de croisière.

En 2018, l’activité dans les services à la personne diminue légèrement (-0,4 % d’heures rémunérées par rapport à 2017). Cette faible contraction de l’activité résulte d’une augmentation des heures rémunérées par les organismes prestataires (+1,1 %), compensée par une baisse plus importante de l’emploi direct (-1,6 %). Les particuliers ont eu recours à 863 200 intervenants au 2e trimestre 2018, un effectif en baisse de 1,6 % par rapport au 2e trimestre 2017.

Dans le même temps, les organismes prestataires ont employé près de 450 100 intervenants, une hausse de 1,9 % par rapport au 2e trimestre 2017. Plus de 3 organismes prestataires sur 4 sont des entreprises privées (micro-entrepreneurs inclus). Si les heures d’intervention à domicile de ces dernières continuent d’augmenter (+6,7 % en 2018), l’activité des autres organismes prestataires – associations et organismes publics – diminue (-2,6 % en 2018, et -3,4 % en 2017).