Feeds


Prise en charge des loyers pour les PME/TPE

Les petites entreprises contraintes à l’inactivité par la crise du coronavirus pourront bénéficier de la prise en charge de leurs loyers, même s’il s’agit d’indépendants sans aucun salarié, a annoncé lundi le ministre de l’Economie Bruno le Maire.

Le gouvernement, les régions et les assureurs contribuent actuellement à un fonds de solidarité pour les très petites entreprises qui doit notamment prendre en charge leurs loyers, mais cette disposition était jusqu’à maintenant réservées aux entreprises avec salariés.

« Nous avons décidé que tous les indépendants, tous les entrepreneurs qui n’ont pas de salarié, qui se sont vu refuser un prêt garanti par l’Etat et qui ne peuvent pas payer leur loyer pourront avoir accès au deuxième étage de ce fonds de solidarité », a déclaré Bruno Le Maire au micro de France Inter.

Il a ajouté que les très petites entreprises fermées sur décision administrative pourront donc bénéficier usqu’à 5.000 euros pour payer leur loyer.

Un « premier étage » du fonds est constitué d’une aide pouvant aller jusqu’à 1.500 euros par mois pour les entreprises dont le chiffre d’affaires a chuté d’au moins 50% durant le confinement.  Un « deuxième étage » étant réservé aux entreprises menacées de faillite.

Bruno Le Maire a rappelé que « les grandes foncières se sont engagées à annuler les loyers sur trois mois pour toutes les très petites entreprises de moins de dix salariés ». Le ministère de l’Economie a aussi indiqué que le fonds de solidarité serait désormais ouvert aux entrepreneurs qui cumulent une petite retraite avec leur activité, jusqu’à concurrence de 1.500 euros mensuels pour l’ensemble de leurs revenus.